Un peu d’histoire

Carte de CASSINI

Une histoire dont on retrouve des traces dans les premières décennies de l’ère chrétienne, voici environ 20 siècles, sur la « Via Romana », reliant Lugdunum (Lyon) à Augustodunum (Autun) et peut-être la vallée de la Saône à celle de la Loire à Pouilly sous Charlieu, par le Col des Écharmeaux, si l’on se réfère aux vestiges gallo-romains découverts dans ces régions.
Une branche de cette voie romaine conduisait des Écharmeaux à Charolles en passant par Dun et Saint Racho, elle fut aussi plus tard, la route des diligences et un passage pour les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle.


Poule

D’après Yves Blanc, le nom de Poule signifie « la source », en l’occurrence celle de l’Azergues.
Ce toponyme* dont l’étymologie semble due au site de la commune, laquelle est placée aux sources (l’Aze et l’Ergues, à l’origine, ces deux cours d’eau s’appelaient Azergues) même de l’Azergues, principale rivière de l’intérieur du département du Rhône et qui barre celui-ci en diagonale.

Si l’on s’intéresse à l’origine celtique

Poule voulant dire étang ou plan d’eau et en partant de « la source », on peut énoncer trois faits, à savoir.
• Le nom du village s’écrit « Pola » dans le plus ancien texte en latin concernant la communauté, une charte de Cluny du XI siècle.
• « Polla » avec ajustement, signifie source comme substantif** dans une langue sœur, l’italien.
• « Pola » enfin, lieu-dit relativement répandu, tel que ou sous des formes voisines tant chez nous (Pouilly) que dans d’autres régions européennes qui ont conservé quelques substrats gaulois dans leur toponymie*. Pola étant alors de la même famille de sens, par exemple que Pol ou Poul en breton, lequel revêt aussi l’idée de plan d’eau, de baie (Paimpol, Le Pouligen, Le Pouldu, etc.).

De la même famille encore que le mot anglais Pool (la mare) qui apparaît dans le nom de certaines cités d’outre-Manche que sont Liverpool, Blackpool,… ou encore Poole, villes toutes établies comme les localités bretonnes visées ci-dessus, sur ou à proximité de côtes maritimes autrefois marécageuses ou comportant des lagunes, ou encore sur des rivages découpés d’estuaires ou de baies.

Toujours une question d’étendues d’eau que celles-ci soit intérieures ou extérieures.
Donc, nous oublierons tout rapprochement avec le sympathique gallinacé de basse cour (Poule) qui nous est si familier.

* La toponymie est la science qui étudie les noms de lieux (toponymes*).
** Un substantif est une unité lexicale (généralement un mot) qui désigne une chose ou une notion par lui-même. Autrement dit, c’est un mot qui tient une fonction de nom dans une phrase.
Sources : Les archives des Seigneurs de Chandieu provenant du château de Fougères – Poule-Les Écharmeaux

Plus récemment

Tout d’abord le village s’est appelé « Poulle » puis en 1801 « Poule ».
En 1954, le village est débaptisé pour s’appeler du nom actuel « Poule-Les Écharmeaux ».