Le Col des Écharmeaux, 1er col franchi par le Tour de France ?

Tour de France 2003

Suite à une idée du journaliste Géo Lefèvre, Henri Desgrange éditeur du journal L’Auto (ancien L’Auto-Vélo), annonce le 19 janvier 1903 dans son journal, la création de « la plus grande épreuve cycliste jamais organisée » : ce sera le premier Tour de France.

Henri Desgrange

Suite à une idée du journaliste Géo Lefèvre, Henri Desgrange éditeur du journal L’Auto (ancien L’Auto-Vélo), annonce le 19 janvier 1903 dans son journal, la création de « la plus grande épreuve cycliste jamais organisée » : ce sera le premier Tour de France.

Mythe ou réalité ?


Écoutons deux spécialistes du monde sportif, un journaliste et un photographe…

Le premier col du Tour – Les petites histoires du Tour (par Jean-Paul Brouchon)

On attribue généralement au Ballon d’Alsace le qualificatif de premier col escaladé par les coureurs du Tour en 1906. En fait, le premier col du Tour fut le Col des Écharmeaux, gravi en 1903, au cours de la première étape Paris-Lyon. Ce col est situé sur l’ancienne route reliant Lyon à Autun et est encore l’un des chemins utilisés par les pélerins de Saint-Jacques de Compostelle. Ce col est encore utilisé pour la course Paris-Nice.

Un autre col fut escaladé au cours de ce Tour 1903, le Col de la République, à la sortie de Saint-Étienne, au cours de l’étape Lyon-Marseille. Ce col doit son nom au fait qu’une secte dite  » des Béguins  » voulut y installer en 1794 une « République de Jésus-Christ ». Les gendarmes ont délogé cette secte. Seul le nom République est resté.

Jean-paul Brouchon

J’ai un doute (par Olivier Armanet)

Pour le tour 1903, le Col des Écharmeaux aurait bien pu avoir été franchi en premier par des coureurs, s’ils avaient souhaité rallonger le parcours initial (467 km) de 28 km – quand on aime on ne compte pas…
Le problème c’est qu’il n’y avait pas de point de contrôle au Col des Écharmeaux, le dernier point de contrôle avant l’arrivée de l’étape à Lyon étant à Roanne.
Deux possibilités donc :
Roanne / Col du Pin Bouchain / Lyon = 85 km actuellement
Roanne / Col des Écharmeaux / Lyon = 113 km actuellement
Sachant que la feuille de route indiquait Roanne 381 km et Lyon 467 km soit 86 km donc il est techniquement impossible de passer par Les Écharmeaux.
CQFD (voir l’article 21 du Règlement du Tour de France 1903)

Par ailleurs, il est indiqué dans l’article publié sur le site de Mémoire du cyclisme :
« Le jour se lève. Un coup de téléphone annonce que Maurice Garin et Emile Pagie sont passés à Tarare à 7h20, le second est tombé, mais s’est relevé et file maintenant vers la ligne d’arrivée. À 9 heures du matin, les clairons raisonnent sur le quai de Vaise, annonçant l’arrivée des coureurs. »
Il est assez peu probable qu’ils soient passés par les Écharmeaux puis Tarare ensuite… donc le premier col du Tour semble être le Pin Bouchain et non les Écharmeaux.
Paris-Nice 2006